Torrent :                 ou    谿

 

 

   L'énergie, concentrée sur le méridien principal, doit néanmoins diffuser transversalement sur tout le territoire de celui-ci, comme l'eau du Nil inonde les terres avoisinantes lors des crues.

 

   Si cette diffusion transversale se fait mal sur une partie du trajet du méridien, celui-ci est comparable à un torrent, qui n'irrigue pas les territoires voisins.

 

   Il y a alors un excès d'énergie au niveau du méridien principal, qui se manifeste par une douleur linéaire fine, de type névralgie.

 

   Le patient peut en montrer le trajet très précisément avec le doigt, contrairement aux autres douleurs linéaires, qui est sont larges à contours flous, et dont il faudra déterminer la nature énergétique qui déterminera le traitement.

 

   Pour les torrents, il y a sur chaque méridien un point spécifique qui traite la perturbation, où qu'elle se situe sur son trajet.